Recherche

Femmes et sciences : 7 doctorantes et post-doctorantes lauréates de la bourse L'Oréal-UNESCO

Le

Sept jeunes chercheuses de PSL ont reçu le 8 octobre 2019 l'une des 35 bourses françaises L'Oréal-UNESCO du programme « Pour les Femmes et la Science » 2019

lauréates 2019 bourses l'Oreal Unesco©Fondation l’Oréal / Jean-Charles Caslot

Doctorantes et post-doctorantes à Chimie ParisTech - PSL, l'ESPCI Paris, l'ENS - PSL, l'EPHE - PSL, l'Institut Curie et au Collège de France, Sophie Bagur, Marion Rouault, Melissa Rossi, Caroline Dubé, Charlène Estrada et Anne-Cécile Boulay font partie des 35 brillantes chercheuses françaises de la nouvelle génération de scientifiques sélectionnées par le programme L'Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » 2019.

Leurs travaux de recherche portent sur les neurosciences, les sciences cognitives et comportementales, les écosystèmes coralliens, la cryptographie, la cancérologie... et contribuent à l'anticipation de l'arrivée de l'ordinateur quantique, la protection des écosystèmes, l'émergence de nouvelles approches des troubles de la santé mentale, ou encore des stratégies thérapeutiques alternatives... Ces six jeunes chercheuses sont membres de laboratoires et de départements de pointe de l'Université PSL, tels que le laboratoire de l'Institut de recherche de Chimie Paris, Plasticité du cerveau de l'ESPCI Paris, le département d'informatique de l'Ecole Normale Supérieure - PSL, le département d'Etudes Cognitives de l'Ecole Normale Supérieure - PSL, le laboratoire CRIOBE de l'EPHE - PSL, l'équipe Signalisation et progression tumorale de l'Institut Curie, et Centre interdisciplinaire de recherche en biologie CIRB du Collège de France. 

En 2019, les femmes ne représentent que 28% des effectifs universitaires en sciences fondamentales en France. Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L'Oréal

La Bourse L’Oréal-UNESCO du programme « Pour les Femmes et la Science », remise en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale Française pour l’UNESCO, encourage l’émergence d’un nouveau rapport de force dans le monde scientifique et a soutenu les travaux de 265 doctorantes et post-doctorantes ces dernières années. Les 6 lauréates, sélectionnées parmi plus de 800 autres candidatures pour l’excellence de leur dossier, l’originalité de leur projet scientifique et leur désir de transmettre leur passion aux plus jeunes, bénéficieront chacune, en plus d’une bourse de recherche de 15 000€ pour les doctorantes et 20 000€ pour les post-doctorantes, d’un programme de formation complémentaire à leur parcours scientifique afin d’avoir les moyens de briser le plafond de verre.

Les lauréates

Chimie ParisTech - PSL

ESPCI Paris

  • Sophie Bagur, doctorante au sein du laboratoire Plasticité du cerveau (ESPCI Paris, CNRS, Fondation pour la recherche médicale)

ENS - PSL

  • Mélissa Rossi, doctorante en cryptanalyse post-quantique au sein de l'équipe CASCADE (Département d'informatique de l'Ecole Normale Supérieure - PSL, CNRS, Inria) en lien avec l'industriel Thales
  • Marion Rouault, post-doctorante au sein de l'équipe Inference and Décision-Making LNC2 (Département d'Etudes Cognitives de l'Ecole Normale Supérieure - PSL, Inserm, Institut Jean Nicod, EHESS, CNRS)

EPHE - PSL

  • Caroline Dubé, post-doctorante au sein du laboratoire CRIOBE (EPHE - PSL, CNRS, Université de Perpignan Via Domitia)

Institut Curie

Collège de France