Recherche

Les étudiants réinventent les villes : deux projets PSL lauréats du concours international C40

Le

Deux équipes conjointes d’étudiantes et étudiants de PSL, de New York University (NYU), et de la George Washington University (GWU) sont lauréats du concours C40 « Students reinventing cities ».

En décembre 2020, les métropoles de l’alliance internationale  C40 ont invité les étudiants à participer à un concours international : « Students Reinventing Cities ».  Sur la base de quartiers pilotes situés dans 18 villes du globe, les participants avaient pour missions d’imaginer un nouveau modèle urbain durable, résilient et inclusif, et de proposer des plans d’actions et projets concrets. Les résultats ont été annoncés le 28 septembre. Deux équipes PSL sont lauréates pour leurs projets de rénovation du quartier de la Porte d’Orléans à Paris et du quartier de New York Avenue NE Corridor à Washington, D.C.

Pluridisciplinaires et internationales, ces deux équipes rassemblent des enseignants, étudiantes et étudiants de l’ENS – PSL, de Mines Paris – PSL, de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais (établissement partenaire de PSL) et également de New York University et de la George Washington University, deux universités américaines du réseau des partenaires de PSL. Pendant plusieurs mois, et sous l’impulsion du service des relations internationales de PSL, elles ont travaillé pour imaginer des projets pour décarboner ces zones urbaines et améliorer durablement la qualité de vie des habitants dans ces deux métropoles mondiales.

L’impératif de réduction des émissions de gaz à effets de serre et l’assurance d’une bonne qualité de vie pour les habitants étaient deux exigences centrales définies par le cahier des charges « Students Reinventing Cities ». Leur démarche devait également répondre à un certain nombre de critères tels que le recours à des matériaux et des énergies durables, la conception de lieux inclusifs en cohérence avec les usages et les besoins des quartiers ou encore la conception d’espaces verts ou de solutions résilientes au changement climatique…

Le projet sur le quartier de la porte d’Orléans a rassemblé une équipe pluridisciplinaire et internationale composée de trois enseignants de NYU et de l’ENS – PSL, cinq étudiants de PSL en master et six étudiants de la Tandon School of Engineering de NYU. Tout l’enjeu était pour les étudiants de « réinventer » ce site qui s’étend sur 60 hectares, où la circulation automobile est, sur certains axes, très présente et qui accueille une population socialement mixte, mais divisée.

Mettant à profit leur créativité et leurs expériences urbaines new-yorkaise et parisienne, l’équipe PSL – NYU a construit  sa réponse autour de quatre axes clés :

  • Réorganisation des axes routiers pour favoriser la place des mobilités douces et lisser l’entrée/la sortie vers Paris ;
  • Rénovation de la Petite Ceinture pour en faire, à l’image de la High Line de New York, un espace vert récréatif ;
  • Végétalisation du cimetière de Montrouge pour en faire un lieu de recueil, mais aussi de promenade à l’instar de ce qui est couramment effectué aux Etats-Unis ;
  • Végétalisation des trottoirs pour réduire les effets d’îlots de chaleur.

 

« Students Reinventing Cities »

Baptisé Ivy City Renaissance, le deuxième projet lauréat a rassemblé deux étudiantes en géographie et lettres à l’ENS – PSL et deux étudiants de la George Washington University (GWU). Le New York Avenue NE Corridor dans la ville de Washington, D.C est un quartier  de 105 hectares au sein duquel la circulation est dense et les prix immobiliers élevés. L’originalité du travail de l’équipe de PSL – GWU a été de promouvoir une renaissance égalitaire et écologique afin de rajeunir ce quartier. En s’appuyant sur des entretiens avec des représentants des autorités locales, des experts en urbanisme durable ainsi que des résidents du quartier, ils ont défini trois axes clés de rénovation :

  • Promouvoir une mobilité innovante par la création d'un système de navettes et de bus rapides, couplé à des rues qui améliorent les options de transport actif ;
  • Encourager la création de lieux inclusifs en créant un centre communautaire sur le site d’une ancienne école, en offrant des services pour les sans-abri d'Ivy City, et en convertissant les parcs de stationnement en logements abordables ;
  • Améliorer la durabilité en revitalisant le parc Lewis Crowe et en rendant les parkings plus verts.
« Students Reinventing Cities »

Ces deux projets seront présentés par les équipes lauréates à l’occasion de différents événements organisés par les métropoles, l’allianceC40 et leurs universités. A PSL, un événement de restitution sera organisé le 8 octobre au sein de l’Académie du Climat, nouveau lieu de la Mairie de Paris destiné à accueillir les projets pédagogiques et participatifs dédiés aux enjeux climatiques.

Dans les mois et les années à venir, les participants des différents projets seront également associés par les municipalités de Paris et Washington à la mise en œuvre de leurs propositions.

 Quelle intégration des enjeux environnementaux dans les enseignements ? Retour d’expérience sur l’un des ateliers U7

Retour vers toutes les actualités
En savoir plus

Restitution des projets lauréats le 8 octobre de 18h à 20h