Innovation

Concours i-PhD, i-Lab, i-Nov : 10 start-up et projets d’innovation lauréats

Le

Le concours d’innovation i-PhD, i-Lab, i-Nov a récompensé jeudi 8 juillet 243 projets. 10 start-up et projets d’innovation issus ou soutenus par l’Université PSL figurent au palmarès de ce concours porté par le gouvernement et financé par le Programme d’investissements d’avenir. Parmi les projets PSL primés : deux ont reçu le grand prix i-PhD, quatre sont lauréats du concours i-Lab dont un grand prix, et quatre autres ont été primés au concours i-Nov.

Le concours d’innovation distingue les entreprises innovantes nées des avancées de la recherche française de pointe à fort contenu technologique. Porté conjointement par les ministères de la Transition écologique, de l'Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, et de l’Economie, des Finances et de la Relance et financé par le programme d’investissements d’avenir, ce continuum de concours d'innovation se décline en trois volets complémentaires (i-PhD, i-Lab et I-Nov) afin de soutenir des projets d’innovation à différents stades de maturité.

Parmi le palmarès de l’édition 2021, 10 start-ups issues ou soutenues par l’Université PSL ont été primées tous volets confondus. Un beau résultat qui souligne l’esprit d’innovation et d’entreprendre qui inspire l’université dans toutes ses activités.  

Deux jeunes chercheuses et chercheurs lauréats i-PhD :  

Lancé en 2019, par le gouvernement en partenariat avec BPI France, i-PhD s’adresse aux jeunes docteurs ou doctorants qui souhaitent créer ou co-créer une start-up Deeptech via un transfert de technologie valorisant des résultats de recherche. Trois jeunes chercheurs PSL avaient été lauréats de la première année du concours en 2020.  

Pour cette nouvelle édition, Charlotte Hauser et Alexandre Santinho, jeunes chercheuses et chercheurs de PSL, ont obtenu deux des dix grands prix décernés sur les 43 lauréats récompensés. Ils bénéficieront d’un accompagnement individuel et collectif de 12 mois pour explorer leur sujet de recherche sous un tout autre angle. 

Alexandre Santinho

Alexandre Santinho, grand prix i-PhD 2021

Doctorant au sein du laboratoire de Physique de l’Ecole Normale Supérieure – PSL (CNRS, Sorbonne Université, Université de Paris) Alexandre Santihno est porteur du projet OrgaScreen.

OrgaScreen développe une méthode très innovante offrant accès aux différents composants cellulaires. Cet atout unique permettra par exemple d'améliorer radicalement la sélection de candidats médicaments entrant en phase préclinique. Cette technologie est fondée sur l’extraction, le tri et l’analyse d’organites cellulaires humaines, incubées on-chip avec des médicaments afin d'effectuer des analyses à haute-fréquence. Ces analyses permettront d’obtenir des informations cruciales sur l'efficacité et la carte d'interaction des molécules candidates. OrgaScreen fournira des études de conseil, uniques sur le marché, aux industries pharmaceutiques. Les études produites donneront des indices sur l'efficacité, la sélectivité, et la toxicité de leurs candidats médicament tout en amont du développement et permettront de conclure sur la pertinence d'un essai préclinique.

 
Charlotte Hauser

 

Charlotte Hauser, grand prix i-PhD 2021

Charlotte Hauser, post-doctorante de l'Institut Jean Nicod de l’Ecole Normale Supérieure -PSL (CNRS, EHESS) et porteuse du projet Lang’Action.

Lang’Action développe une offre de formation permettant aux professionnels de santé de diagnostiquer les troubles de la Langue des Signes Française dans un public Sourd au moyen de tests linguistiques développés et testés en laboratoire. Ce projet permettra de développer un outil incontournable pour les professionnels du secteur en exercice comme en formation.

 

Quatre start-up lauréates i-Lab  

Autre volet du concours d’innovation, i-Lab finance les meilleurs projets de recherche et de développement pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant. Le concours est organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en partenariat avec Bpifrance.

Pour cette 23e édition : 4 start-ups PSL ont vu leurs projets récompensés et l’une d’entre elles a reçu l’un des dix grands prix décernés. Elles recevront chacune une aide financière pouvant aller jusqu’à 600 000 €.

C12 Quantum Electronics (Grand Prix i-Lab)

C12 Quantum Electronics est une start-up co-fondée en 2020 par Pierre (CEO) et Matthieu Desjardins. Issue du Laboratoire de Physique de l’Ecole Normale Supérieure – PSL (CNRS, Sorbonne Université, Université de Paris) et développe des processeurs quantiques fiables, capables de résoudre des problèmes hors de portée des plus puissants supercalculateurs.

ULTIMETAS

Co-incubée à l’ESPCI Paris – PSL, Agoranov et à l’incubateur de l’Agence spatiale européenne, Ultimetas est le fruit de recherches conjointes entre le laboratoire de Physique et d’étude de matériaux de l’ESPCI – PSL (CNRS, Sorbonne Université, PSL) et l’Université de Sienne par Charlotte Tripon-Canseliet, Jean Chazelas(CEO) et Stefano Maci. Ultimetas propose des antennes disruptives, exploitant trois ruptures technologiques brevetées (métasurfaces, reconfiguration optique, balayage spatial) pour mettre sur le marché des antennes compactes, couvrant le domaine spectral jusqu’à 100GHz, à large bande passante, très haut débit et reconfigurables en temps réel répondant à l’évolution des communications dans des applications où la sécurité et la sûreté sont toujours plus critiques.  

Squair Tech

Tout juste fondée en mai 2021, par Mégane MUSCHI (post-doctorante au laboratoire IMAP) Squair Tech est issue des recherches du Laboratoire des Matériaux Poreux de Paris -ENS – PSL, ESPCI – PSL, CNRS) et du LCS (ENSICAEN, Université Caen, CNRS) en collaboration avec la société Teqoya. SQUAIR TECH développe un catalogue de matériaux poreux pour la capture de polluants de l’air. Les performances de ces matériaux sont en rupture des matériaux adsorbants existants sur le marché, et leur cycle de vie est très performant écologiquement (faible empreinte à la fabrication, capacité de régénération). SQUAIR TECH regroupe des activités R&D (développement d’un portfolio de matériaux), fabrication et vente de ces matériaux

PannTheraPi

Co-fondée en 2021 par Mr Luc André Granier (CEO), Mme Nathalie Rouach, Mme Elsa Brillaud et Mr Gilles Huberfeld, PannTheraPi est issue du Laboratoire Neuroglial Interactions in Cerebral Physiology and Pathologies (Collège de France, CNRS, INSERM).

PannTheraPi develop innovative drugs acting on a breakthrough new target, the pannexin channels, aiming to address the root cause of neurological diseases and to reduce side effects. We are first focus on resistant epilepsies, a dramatic condition. Focused mainly on patient unmet medical needs, PannTheraPi is the first pharmaceutical company dedicated to the development of Pannexin 1 channel blocker drugs for the treatment of brain disorders, aiming for better efficacy and better tolerability than current drugs.

Quatre start-up PSL lauréates i-Nov 

Troisième volet du concours, i-Nov soutient des projets d'innovation au potentiel particulièrement fort pour l'économie française portés par des start-up et des PME, afin de favoriser l'émergence d'entreprises leaders dans leur domaine et pouvant prétendre à une envergure mondiale. Il est co-piloté par le ministère de la Transition écologique et le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance et opéré par l'ADEME et Bpifrance et mobilise jusqu’à 80 M€ par an autour de thématiques comme la révolution numérique, la transition écologique et énergétique, la santé, la sécurité, etc. 

Quatre projets innovants portés par des start-ups de PSL figurent au palmarès des 131 projets lauréats des vagues 5 et 6 de l’édition 2021.  

Cosmian

Cosmian est une start-up fondée en juillet 2018, par Sandrine Murcia (CEO) et Bruno Grieder en collaboration avec le Département d'Informatique de l'École normale supérieure – ENS- PSL, CNRS, INRIA. Sa première levée de fond à été menée à hauteur 1.4 millions par Elaia Partners via le PSL Innovation Fund en 2019.

La start-up met à profit les techniques cryptographiques les plus avancées pour développer des solutions logicielles B2B de sécurité des données pour entreprises. Cosmian permet à de multiples entités (intra-entreprises ou entreprises différentes) de mutualiser leurs données sensibles, confidentielles afin d’exploiter les résultats de calculs collaboratifs – sans jamais accéder aux données sous-jacentes.

Plenesys

Plenesys est une start-up co-fondée en 2018, par Sabri Takali (CEO) et Ahmed Kacem, issue du Centre PERSEE des Mines Paris – PSL (Sophia Antipolis).

Cette startup deeptech travaille sur des technologies plasma haute température innovantes. Elle développe des torches plasma triphasées à fonctionnement continu destinées aux industries des procédés ainsi qu’un nouveau procédé de production d’hydrogène décarboné basé sur sa torche plasma propriétaire.

Woodoo

Woodoo est une start-up fondée en 2016 par Timothée Boitouzet (CEO). Incubée à Chimie  Paris - PSL, woodoo est spécialisée dans la fabrication d’un nouveau matériau composite bois aux propriétés optiques et physiques pionnières pour l’industrie de la mobilité et du bâtiment.

Sublime Energie

Sublime Energie est une start-up cofondée en 2019 par Bruno Adhemar et Nicolas Breziat, alumni du master Second Life – Deep Tech Entrepreneurs, issue du Centre d’efficacité énergétique des Systèmes de MINES Paris - PSL, ARMINES. L’ingénierie, la recherche, l’innovation, le développement et l’exploitation de technologies pour développer, produire et commercialiser toutes technologies, études techniques ou commerciales, tous équipements et tous services destinés aux traitements des gaz, à leurs applications ou à leurs utilisations et plus spécialement le biogaz, le biométhane et le bioCO2.