Civilisations, cultures et sociétés

Type de formation Formation initiale
Niveau de diplôme Master
Programme(s) gradué(s) Programme Gradué Sciences des religions, Programme Gradué Sciences historiques
Domaine(s) Humanités et sciences sociales
Discipline(s) Anthropologie, Histoire, Langues, Lettres, Philosophie, Sciences religieuses
Langue(s) d'enseignement Français
Lieu de la formation Paris

Établissement d'inscription

Présentation
Programme
Admission

Le Master « Civilisations, cultures et sociétés » de l'Université PSL est dédié à l’étude des différentes dimensions (historiques, linguistiques, religieuses, politiques, sociales, intellectuelles) des civilisations et cultures des aires principalement méditerranéennes et européennes, aussi bien en synchronie, tant dans leurs dynamiques internes que dans leurs relations avec les mondes environnants, qu’en diachronie, depuis la plus haute antiquité jusqu’à l’époque contemporaine. La formation combine les approches des sciences de l’érudition (en premier lieu, philologie, épigraphie, archéologie, archivistique, mais aussi papyrologie, numismatique, héraldique, iconographie) et les modes de traitement de l’information propre aux sciences humaines et sociales.

Ce master est affilié aux programmes gradués suivants : Sciences Historiques et Sciences des Religions.

Le master Civilisations cultures et sociétés est opéré par l'EPHE - PSL. A ce titre, les étudiants sont inscrits à l’EPHE - PSL. La richesse des conférences de l'EPHE - PSL garantit la qualité de l'enseignement.

Objectifs pédagogiques

L’ambition de ce Master est de donner aux étudiants et étudiantes des connaissances générales et techniques ainsi que des compétences à la fois disciplinaires et transdisciplinaires qui leur permettent de conduire une recherche de façon autonome dans le cadre d’un projet doctoral ou d’une autre activité comportant une forte dimension de production de connaissances. Autrement dit, le but est de former, non seulement des enseignants - chercheurs de l’enseignement secondaire et supérieur, maîtrisant les méthodes et les outils de la recherche, mais aussi des praticiens des métiers du patrimoine, de la presse, de l’édition, de la communication culturelle et du tourisme.

Parcours proposés

7 parcours sont proposés en Master 1 :

  • Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions
  • Études médiévales : textes, cultures et religions
  • Europe moderne et contemporaine : religions, cultures, politiques
  • Géohistoire et géopolitique : espaces, cultures, pouvoirs
  • Histoire et culture des Juifs et du judaïsme : sources et patrimoine
  • Islamologie et mondes musulmans
  • Linguistique historique et typologie des langues

8 parcours sont proposés en Master 2

  • Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions
  • Études médiévales : textes, cultures et religions
  • Europe moderne et contemporaine : religions, cultures, politiques
  • Géohistoire et géopolitique : espaces, cultures, pouvoirs
  • Histoire politique et culturelle de l'Europe médiévale, moderne et contemporaine (parcours européen)
  • Histoire et culture des Juifs et du judaïsme : sources et patrimoine
  • Islamologie et mondes musulmans
  • Linguistique historique et typologie des langues

Consultez la maquette détaillée des enseignements

Public visé 

Étudiants titulaires d’une Licence en Humanités - Histoire ; Histoire de l'art et archéologie ; Philosophie ; Lettres ; Sciences du langage ; Théologie ; Sciences de l'homme : anthropologie, ethnologie ; Droit ; Science politique ; Musicologie ; Lettres, littératures et civilisations étrangères et régionales ; Lettres, langues ; ou étudiants titulaires de 180 crédits ECTS d’un cursus en SHS ou ALL de niveau Licence ou équivalent, et en particulier, les étudiants issus des divers établissements de PSL.

Débouchés

  • Doctorat : Les étudiants et étudiantes qui auront obtenu les meilleurs résultats pourront se porter candidats à l’obtention de contrats doctoraux (financés par un établissement d’enseignement supérieur, une association, une administration). La discipline de réalisation de la thèse dépendra du thème de la recherche, de la spécialité du tuteur et du parcours académique de l’étudiant.
  • Métiers du secteur tertiaire en lien plus particulièrement avec le patrimoine, la presse, l’édition, la communication culturelle et le tourisme.

Laboratoires impliqués

La formation est adossée à plusieurs centres et équipes de recherche dont l’EPHE - PSL ou l’ENS - PSL exercent la tutelle à titre principal ou secondaire :

  • Archéologie et Philologie. Orient et Occident (UMR 8546) (ENS - PSL, EPHE - PSL, CNRS)
  • Groupe Sociétés Religions et Laïcités (UMR 8582) (EPHE - PSL, CNRS) 
  • Histoire de l'art, des représentations et de l'administration dans l'Europe moderne et contemporaine (EA 7347) (EPHE - PSL)
  • Laboratoire d’études sur les monothéismes  (UMR 8584) (EPHE - PSL, Paris Sorbonne Université, Université Jean-Monnet de Saint-Étienne)
  • Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (EA 4116) (EPHE - PSL)
  • Anthropologie et histoire des mondes antiques (UMR 8210) (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, EHESS, EPHE - PSL, Université de Paris, CNRS)
  • Orient et Méditerranée (UMR 8167) (Paris Sorbonne Université, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, EPHE - PSL, Collège de France, CNRS) 
  • Proche-Orient, Caucase : langues, archéologie, cultures (UMR 7192) (Collège de France, EPHE - PSL, CNRS)
  • Mondes iranien et indien (UMR 7528) (Paris III, INaLCO, EPHE - PSL, CNRS).

Lieux de la formation
Les enseignements sont dispensés au cœur de Paris sur les campus des établissements de PSL partenaires de la formation. 
Certains enseignements peuvent être suivis dans des établissements : 

  • École de Guerre
  • INaLCO
  • INHA
  • Paris I Panthéon Sorbonne
  • Sorbonne Université
  • Paris III Sorbonne Nouvelle
  • Université de Paris
  • Paris Ouest-Nanterre-La Défense
  • ELCOA (École des Langues et Civilisations de l'Orient ancien) de l’Institut Catholique de Paris (ICP)
  • EHESS

Les étudiants pourront également passer une partie de leur scolarité à l’étranger en profitant des divers accords internationaux de PSL et des établissements impliqués.

  • Une immersion dans un écosystème de recherche internationale de pointe, au plus près des plus grandes bibliothèques et des meilleures équipes de recherche
  • Une très large offre d’enseignements fondamentaux et spécialisés (7 parcours en M1 ; 8 en M2) dispensés par des chercheurs enseignants de renom international 
  • Une formation unique en France en sciences de l’érudition, au contact direct avec les sources primaires (textes, objets, monuments)
  • Une vie de campus sans équivalent au coeur de Paris, profitant des opportunités de rencontres et circulations inter-établissements de PSL
     

7 parcours sont proposés en Master 1

- Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions
Le parcours a pour but d’offrir une connaissance complète de l'Antiquité, de la fin du IVe millénaire av. J.-C. jusqu'à l'Antiquité tardive. Il porte sur l'ensemble des aires méditerranéennes et proche-orientales dans leurs dimensions linguistiques, historiques, philosophiques et religieuses (polythéismes aussi bien que monothéismes). Il s’appuie en particulier sur la formation aux techniques de la recherche (sciences de l’érudition : philologie, épigraphie, archéologie, papyrologie, numismatique, iconographie) et l’enseignement des langues rares.

- Études médiévales : textes, cultures et religions
Le parcours regroupe les enseignements se rapportant au Moyen Âge. Du point de vue chronologique, il couvre le millénaire médiéval, sans renoncer à déborder en amont ou en aval au nom de la cohérence des propos, notamment en ce qui concerne l’héritage antique ou la lente genèse des cadres de l’Europe moderne. Géographiquement, il couvre l’Occident médiéval, Byzance et les chrétientés orientales, avec un regard vers les mondes hébraïque et arabo-musulman au Moyen Âge. Les enseignements se caractérisent, d’une part, par un puissant ancrage dans l’étude des sources, notamment textuelles, d’autre part par la dimension « culturelle » des champs de recherche explorés, l’adjectif « culturel » étant pris dans son acception la plus large : savoirs et techniques, productions d’écriture, transferts culturels, systèmes et courants de pensée, de croyances et de représentations. 

- Europe moderne et contemporaine : religions, cultures, politiques
Le parcours se caractérise par la forte interdisciplinarité dont témoigne son intitulé, par son amplitude chronologique, puisqu'il regroupe les périodes moderne et contemporaine, et par son amplitude spatiale, car il ne réduit pas son champ à l'Europe occidentale mais fait une large place au monde germanique et aux périphéries du vieux continent (Méditerranée et empire ottoman notamment). Il privilégie les approches comparatives et l'histoire des transferts culturels.

- Géohistoire et géopolitique : espaces, cultures, pouvoirs
Le parcours explore les multiples interactions entre le cadre géographique (tant physique que culturel), les formes de pouvoir et les relations politico-stratégiques. Il couvre les périodes moderne et contemporaine sans restrictions géographiques a priori. En liaison avec l'Ecole de Guerre de Paris, il fait une large place à l'histoire critique des idées géopolitiques et stratégiques, dans leurs déclinaisons classiques comme dans leurs évolutions les plus récentes.

- Histoire et culture des Juifs et du judaïsme : sources et patrimoine
Le parcours dispense une formation dans les domaines de l’histoire des Juifs et des sources, pratiques et patrimoine du judaïsme, en intégrant les enseignements théoriques aux pratiques concrètes de la recherche. Cette formation couvre la période de l’Antiquité au monde contemporain et inclut histoire, histoire de l’art, histoire du livre, archéologie, paléographie, codicologie et humanités numériques appliquées aux textes et au patrimoine culturel juifs. L’histoire des Juifs est étudiée sous l’angle de son insertion dans les environnements chrétiens et musulmans et à travers leur culture matérielle. Des passerelles sont proposées entre ce parcours et le parcours «  Histoire et historiographie des mondes juifs » du master « Sciences des religions et société ».

- Islamologie et mondes musulmans
Le parcours vise à donner aux étudiants un enseignement de haut niveau tant pour ce qui concerne l’islam lui-même – théologie morale et Loi, soufisme, exégèse coranique, hadith – que pour l’histoire des sociétés médiévales et modernes (Ayyubides, Ottomans) ainsi que celle de la langue arabe, du livre arabe et de l’architecture. Au cœur de la formation, et dans la tradition de l’EPHE - PSL, les étudiants apprendront à envisager le document écrit comme un objet matériel et celui-ci comme un texte à lire et interpréter. D’où l’importance de la connaissance des langues de l’islam (arabe et turc ottoman). 

- Linguistique historique et typologie des langues
Le parcours propose une formation fondée sur l'enseignement pratique des méthodes et théories linguistiques, notamment en linguistique historique et comparative  et typologie des langues du monde. Il s'appuie sur la grande diversité typologique des langues qui sont étudiées par les enseignants-chercheurs de l'EPHE - PSL et des établissements partenaires. Le but est de donner une formation aux méthodes de l'analyse linguistique à partir des sources textuelles (manuscrits, épigraphie) aussi bien qu'à partir des documents oraux recueillis par des enquêtes de terrain. Le parcours est personnalisé en fonction de l'orientation de chaque étudiant(e), selon l'aire linguistique étudiée. Il est possible à l'étudiant(e) de se former, ou de compléter sa formation, dans différentes langues au cours des deux années. 

Consultez la maquette détaillée des enseignements

Déroulé du cursus en M1 :

M1 semestre 1 :

  • tronc commun de la mention (méthodologie et humanités numériques) : 6 ECTS
  • séminaire du tuteur de l'étudiant : 6 ECTS
  • un 2e séminaire : 3 ECTS
  • un 3e séminaire : 3 ECTS
  • langue vivante : 3 ECTS
  • travail de recherche : 9 ECTS

M1 semestre 2 :

  • tronc commun spécifique à chaque parcours : 6 ECTS
  • séminaire du tuteur de l'étudiant : 6 ECTS
  • un 2e séminaire : 3 ECTS
  • un 3e séminaire : 3 ECTS
  • langue vivante : 3 ECTS
  • travail de recherche : 9 ECTS

8 parcours sont proposés en Master 2

- Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions
Le parcours a pour but d’offrir une connaissance complète de l'Antiquité, de la fin du IVe millénaire av. J.-C. jusqu'à l'Antiquité tardive. Il porte sur l'ensemble des aires méditerranéennes et proche-orientales dans leurs dimensions linguistiques, historiques, philosophiques et religieuses (polythéismes  aussi bien que monothéismes). Il s’appuie en particulier sur la formation aux techniques de la recherche (sciences de l’érudition : philologie, épigraphie, archéologie, papyrologie, numismatique, iconographie) et l’enseignement des langues rares.

- Études médiévales : textes, cultures et religions
Le parcours regroupe les enseignements se rapportant au Moyen Âge. Du point de vue chronologique, il couvre le millénaire médiéval, sans renoncer à déborder en amont ou en aval au nom de la cohérence des propos, notamment en ce qui concerne l’héritage antique ou la lente genèse des cadres de l’Europe moderne. Géographiquement, il couvre l’Occident médiéval, Byzance et les chrétientés orientales, avec un regard vers les mondes hébraïque et arabo-musulman au Moyen Âge. Les enseignements se caractérisent, d’une part, par un puissant ancrage dans l’étude des sources, notamment textuelles, d’autre part par la dimension « culturelle » des champs de recherche explorés, l’adjectif « culturel » étant pris dans son acception la plus large : savoirs et techniques, productions d’écriture, transferts culturels, systèmes et courants de pensée, de croyances et de représentations. 

- Europe moderne et contemporaine : religions, cultures, politiques
Le parcours se caractérise par la forte interdisciplinarité dont témoigne son intitulé, par son amplitude chronologique, puisqu'il regroupe les périodes moderne et contemporaine, et par son amplitude spatiale, car il ne réduit pas son champ à l'Europe occidentale mais fait une large place au monde germanique et aux périphéries du vieux continent (Méditerranée et empire ottoman notamment). Il privilégie les approches comparatives et l'histoire des transferts culturels.

- Géohistoire et géopolitique : espaces, cultures, pouvoirs
Le parcours explore les multiples interactions entre le cadre géographique (tant physique que culturel), les formes de pouvoir et les relations politico-stratégiques. Il couvre les périodes moderne et contemporaine sans restrictions géographiques a priori. En liaison avec l'Ecole de Guerre de Paris, il fait une large place à l'histoire critique des idées géopolitiques et stratégiques, dans leurs déclinaisons classiques comme dans leurs évolutions les plus récentes.

- Histoire politique et culturelle de l'Europe médiévale, moderne et contemporaine (parcours européen)
Le parcours prévoit un cursus intégré associé à une procédure de sélection des étudiants commune à l’EPHE - PSL et à l’un des établissements à l’étranger membre d’un consortium européen constitué en 2012 (Universités d'Athènes, de Séville et de Pise, ISCTE de Lisbonne) et permet, dans le cas de l’Université de Pise, la délivrance d’un double diplôme. Les étudiants inscrits dans ce parcours effectuent une mobilité en M2 dans le cadre du programme européen Erasmus.

- Histoire et culture des Juifs et du judaïsme : sources et patrimoine
Le parcours dispense une formation dans les domaines de l’histoire des Juifs et des sources, pratiques et patrimoine du judaïsme, en intégrant les enseignements théoriques aux pratiques concrètes de la recherche. Cette formation couvre la période de l’Antiquité au monde contemporain et inclut histoire, histoire de l’art, histoire du livre, archéologie, paléographie, codicologie et humanités numériques appliquées aux textes et au patrimoine culturel juifs.  L’histoire des Juifs est étudiée sous l’angle de son insertion dans les environnements chrétiens et musulmans et à travers leur culture matérielle. Des passerelles sont proposées entre ce parcours et le parcours «  Histoire et historiographie des mondes juifs » du master « Sciences des religions et société ».

- Islamologie et mondes musulmans
Le parcours vise à donner aux étudiants un enseignement de haut niveau tant pour ce qui concerne l’islam lui-même – théologie morale et Loi, soufisme, exégèse coranique, hadith – que pour l’histoire des sociétés médiévales et modernes (Ayyubides, Ottomans) ainsi que celle de la langue arabe, du livre arabe et de l’architecture. Au cœur de la formation, et dans la tradition de l’EPHE - PSL, les étudiants apprendront à envisager le document écrit comme un objet matériel et celui-ci comme un texte à lire et interpréter. D’où l’importance de la connaissance des langues de l’islam (arabe et turc ottoman). 

- Linguistique historique et typologie des langues
Le parcours propose une formation fondée sur l'enseignement pratique des méthodes et théories linguistiques, notamment en linguistique historique et comparative  et typologie des langues du monde. Il s'appuie sur la grande diversité typologique des langues qui sont étudiées par les enseignants-chercheurs de l'EPHE - PSL et des établissements impliqués dans le cursus. Le but est de donner une formation aux méthodes de l'analyse linguistique à partir des sources textuelles (manuscrits, épigraphie) aussi bien qu'à partir des documents oraux recueillis par des enquêtes de terrain. Le parcours est personnalisé en fonction de l'orientation de chaque étudiant(e), selon l'aire linguistique étudiée. Il est possible à l'étudiant(e) de se former, ou de compléter sa formation, dans différentes langues au cours des deux années. 

Déroulé du cursus en M2 :

M2 semestre 1 :

  • séminaire du tuteur de l'étudiant : 6 ECTS
  • un 2e séminaire : 3 ECTS
  • un 3e séminaire : 3 ECTS
  • stage : 3 ECTS
  • préparation du mémoire de recherche : 15 ECTS

M2 semestre 2 :

  • séminaire du tuteur de l'étudiant : 6 ECTS
  • un 2e séminaire : 3 ECTS
  • un 3e séminaire : 3 ECTS
  • langue vivante : 3 ECTS
  • mémoire de recherche : 18 ECTS
     

Pré-requis pour candidater en M1 

  • Licence en Humanités ; Histoire ; Histoire de l'art et archéologie ; Philosophie ; Lettres ; Sciences du langage ; Théologie ; Sciences de l'homme : anthropologie, ethnologie ; Droit ; Science politique ; Musicologie ; Lettres, littératures et civilisations étrangères et régionales ; Lettres, langues ou 180 crédits ECTS des domaines  ALL / SHS ou équivalent.
  • Attestation de maîtrise de la langue française pour les diplômes étrangers.

Processus de sélection 

Sur dossier (Master 1 et Master 2)
L'ensemble du processus est dématérialisé. 
Le lien vers le portail d’admission sera accessible à l'ouverture de la campagne de recrutement.
- Candidater en M1
- Candidater en M2

Calendrier de recrutement 2020

3 vagues de sélection sont proposées. Dossier à remplir en ligne sur le portail de candidature de PSL. 

  • Première vague : entre le 25 février et le 24 avril 2020 (minuit) 
  • Seconde vague : entre le 25 mai et le 25 juin 2020 (minuit)
  • Troisième vague : entre le 25 août et le 21 septembre 2020 (minuit)

Eléments du dossier de candidature

  • Lettre de motivation
  • Curriculum Vitae
  • Copies des diplômes (licence, …) ; traductions en français pour les diplômes étrangers dans d’autres langues que le français et l’anglais
  • Copies des relevés de notes (Baccalauréat, L1, L2, L3,…) ; traductions en français pour les diplômes étrangers dans d’autres langues que le français et l’anglais
  • Projet de recherche
  • Accord du futur tuteur pédagogique
  • Lettre de recommandation (facultatif)
  • Pour les candidats non francophones, un niveau DALF/DELF minimum B2 est exigé. Ceux qui ne sont pas en mesure de transmettre une certification officielle attestant de leur niveau linguistique en français pourront être évalués lors d'un entretien et devront obligatoirement présenter un test de positionnement avant le début des cours.

Droits de scolarité : Pour l’année universitaire 2019/20, les droits de scolarité s'élèvent à 243€ / an, auxquels ajouter la Contribution Vie étudiante et de Campus (CVEC) d'un montant annuel de 91 €. Plus d'informations sur la CVEC

Etablissement d’inscription : EPHE - PSL
Diplôme délivré : Diplôme national de master délivré par l’Université PSL

Contact

Responsable du master :
Michel-Yves PERRIN
michel-yves.perrin@ephe.psl.eu


Rester informé

Trouver votre formation PSL

Par type de diplôme
  • Par type de diplôme
  • Certificat
  • Licence
  • Master
  • Doctorat
  • Autres
  • Post-doctorat
Par discipline
  • Par discipline
  • Anthropologie
  • Sciences des données
  • Archéologie
  • Archives – Documentation
  • Arts plastiques
  • Astrophysique
  • Banque – Finance – Assurances
  • Chimie
  • Cinéma
  • Communication-Journalisme
  • Danse
  • Développement durable
  • Droit
  • Economie
  • Entrepreneuriat
  • Géographie - Géopolitique
  • Gestion - Management
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Humanités numériques
  • Informatique
  • Langues
  • Lettres
  • Marketing
  • Mathématiques
  • Mécanique et matériaux
  • Médecine
  • Mode et design
  • Musique
  • Philosophie
  • Physique
  • Ressources humaines
  • Santé - Médecine
  • Sciences cognitives
  • Sciences de la terre
  • Sciences de l’ingénieur
  • Science politique
  • Sciences religieuses
  • Sciences sociales
  • Sciences de l'univers
  • Sciences du vivant
  • Sociologie
  • Théâtre