Campus

« C’est presque devenu un réflexe ». La e-santé, un service étudiant plus que bienvenu en période de pandémie.

Le

Le service santé étudiante de PSL, lancé en septembre dernier, permet aux étudiantes et étudiants d’accéder à des consultations médicales gratuites en présentiel et en téléconsultation. Retour sur ce dispositif hybride qui a fait ses preuves en période de pandémie. 

e.santé universitaire

Coût des consultations, incompatibilités d’emploi du temps, craintes de ne pas trouver le bon interlocuteur… les freins sont nombreux pour les étudiantes et étudiants qui renoncent encore trop souvent à se soigner ou consulter un professionnel de santé. Pourtant, de la maladie saisonnière, aux troubles d’anxiété sévères, cette population doit pouvoir accéder aux soins sans barrières. Elle a été particulièrement frappée par les douze mois de pandémie et ses conséquences sur la santé physique et mentale.

Conscient de ces difficultés, le nouveau service santé étudiante de PSL a été lancé à la rentrée 2020. Il propose, gratuitement, l’accès à un médecin de prévention, des spécialistes de la santé mentale, et une infirmière via des rendez-vous en présentiel, complété d’un service de téléconsultation.

« Ces deux volets sont très complémentaires, et ont été pensés, tels quels, bien avant la pandémie » indique Florence Benoit-Moreau, vice-présidente vie étudiante et responsabilité sociale de PSL. Elle précise : « La télémédecine était jusqu’à présent très mineure dans l’enseignement supérieur, pourtant elle est extrêmement pertinente pour des étudiantes et étudiants. Ils sont à l’aise avec le digital, parfois même plus qu’avec des rendez-vous présentiels. Pour la mettre en place, nous avons conclu un partenariat avec la société Qare et lancé le dispositif en septembre. Ce partenariat est arrivé au bon moment, et a permis aux étudiants de disposer d’autres moyens de se soigner pendant la crise sanitaire. »

Depuis septembre, près de 20% des étudiantes et étudiants de PSL se sont connectés à la plateforme et plus de 3 000 consultations ont été effectuées. Pour Kelly, étudiante en 3e année du CPES – PSL « C’est presque devenu un réflexe :  tu as un problème de santé, tu te connectes, tu prends rendez-vous et, souvent, il y a un créneau dans la journée ! »

L’accès à la plateforme de téléconsultation est simple comme une application web classique. A réception d’un mail d’activation, via la plateforme Qare, il suffit de renseigner identifiants, et numéros de sécurité sociale, pour activer son compte et prendre rendez-vous avec une/un praticienne/praticien. Plus de 50 spécialités sont proposées et accessibles gratuitement, sans avance de frais, de 6h à 23h 7j/7. Il est ainsi facile de se connecter depuis son portable et de trouver un créneau compatible avec un emploi du temps étudiant souvent chargé. L’accès à la plateforme est également possible depuis l’étranger (pour les étudiants en stage ou séjour international) et pendant les vacances scolaires.

 

La médecine préventive n’était pas très évocatrice pour les étudiants. Désormais, nous allons au-delà de la mission de prévention, en proposant des soins.

Pour Florence Benoit-Moreau faciliter l’accès à la santé pour la population étudiante accompagne une nouvelle prise de conscience : « Souvenons-nous de l’incitation 'prenez soin de vous' pendant le premier confinement. La médecine préventive, bien qu’essentielle, était un terme générique qui n’était pas très évocateur pour les étudiantes et étudiants. Désormais, nous allons au-delà de la mission de prévention, en proposant des soins. La téléconsultation vient faciliter cette démarche et aide les étudiants à franchir le pas du rendez-vous. »

Dans le contexte de la crise sanitaire, les confinements successifs ont eu des conséquences financières et sanitaires sur la situation des étudiants. Les équipes de l’université se sont mobilisées pour apporter les aides adéquates (cf article "la vie de campus par temps de covid") . Le service santé de PSL est une pierre angulaire de ces dispositifs ainsi qu’en témoigne Kelly, pour qui, comme beaucoup de ses camarades, le confinement d’octobre a été un nouveau coup au moral : « J’ai eu des moments difficiles. Je passais des journées entières seule dans ma chambre de la cité universitaire à suivre des visios. J’étais sous pression, j’avais peur de décrocher et je commençais à avoir des troubles alimentaires. J’ai pu prendre rendez-vous en téléconsultation avec une diététicienne sans avoir à avancer de frais, ce qui n’est pas rien, car une consultation en cabinet coûte environ 70€. Surtout, la diététicienne m’a suivie sur plusieurs rendez-vous et m’a énormément rassurée. »

En effet, le service de téléconsultation permet d’effectuer un suivi médical avec des rendez-vous en ligne ou en cabinet. Ainsi, Fanny Jacq, psychiatre et directrice santé mentale chez Qare indique « Nous invitons toujours les personnes qui consultent sur Qare à choisir un praticien accessible de chez eux de façon à pouvoir le voir ”en vrai” en cabinet et, éventuellement, à démarrer une relation médecin/patient plus classique. »

Le 7 avril PSL et Qare ont organisé un webinaire en présence d’étudiants, enseignants et responsables des services au sein de PSL afin de partager les premiers retours d’expériences. Une enquête sera conduite d’ici la fin de l’année, auprès des mêmes cibles, pour compléter ce premier bilan et améliorer le service d’ici la rentrée 2021.

S'engager pour la santé mentale de ses étudiants, le témoignage de l'Université PSL

Les services de l’Université

  • Campagne de tests PCR : Des tests PCR gratuits, anonymes et non-obligatoires sont proposés, en partenariat avec le laboratoire Biogroup, de 14h à 17h deux jours par semaine sur deux lieux différents du campus PSL. Formulaire d'inscription au test RT-PCR sur le campus
  • Distribution de paniers de légumes : En partenariat avec l’association Linkee et avec le soutien de la Région-Ile-de-France, la vie étudiante de PSL organise des distributions alimentaires pour tous les étudiantes et étudiants de PSL sur simple présentation de la carte étudiante. Les rendez-vous sont programmés toutes les deux semaines et sont communiqués via les réseaux sociaux et la newsletter vie étudiante de PSL. Plus d’informations auprès de vieetudiante@psl.eu
  • Réduction sur du matériel high tech reconditionné : Depuis février 2021, PSL propose aux étudiantes, étudiants et membres du personnel une réduction de 10% sur le catalogue de matériel high tech reconditionné (ordinateurs portables, tablettes, téléphones…) de la société Ecodair. Pour en bénéficier : code PSLE1 pour les étudiants ayant un nom de domaine en http://psl.eu - code PSLE2 pour les autres étudiants PSL - code PSLPRO pour les employés et chercheurs.
  • Les ressources documentaires en ligne et les salles de lectures ouvertes : tour d’horizon des modalités d’accueil dans les bibliothèques du campus et des ressources numériques disponibles.