Sciences pour un monde durable

Type de formation Formation initiale
Niveau de diplôme Licence
Domaine(s) Humanités et sciences sociales, Ingénierie, Sciences
Discipline(s) Anthropologie, Chimie, Développement durable, Economie, Géographie - Géopolitique, Mathématiques, Philosophie, Physique, Sciences de la terre, Science politique, Sciences du vivant, Sociologie
Langue(s) d'enseignement Français, Anglais
Lieu de la formation Paris

Établissement PSL opérateur

Autre(s) établissement(s) PSL engagé(s) dans la formation

Présentation
Programme
Admission
Débouchés
FAQ
Témoignages

| RENTREE 2021-2022 |

Lieu des cours : Les enseignements seront dispensés à l'ESPCI Paris - PSL (10 Rue Vauquelin, 75005 Paris) sur la montagne Sainte-Geneviève et sur le campus de l'ENS - PSL à Jourdan (48 Boulevard Jourdan, 75014 Paris).

Logement : Les étudiantes et étudiants qui sont boursiers du CROUS échelons 1 à 7 bénéficient d'un logement gratuit pour leurs 3 années d'étude. Les boursiers échelon 0bis et les étudiants internationaux peuvent bénéficier d'un logement dans la limite des places disponibles. Pour toute demande d’aide au logement, les étudiants doivent adresser un email à l’adresse logement.housing@psl.eu en précisant leur nom, prénom, date de naissance et qu’ils sont admis dans la formation « Sciences pour un monde durable ». Plus d'informations dans l'onglet Admission.

______________________________________________________________________

Tête de réseau France du Sustainable Development Solutions Network (SDSN) placé sous l’égide des Nations-Unies, l’Université PSL a lancé en 2020 une formation interdisciplinaire inédite à destination des futurs bacheliers : un cursus postbac en 3 ans entièrement consacré aux enjeux et aux défis du développement durable.

Former par les sciences une nouvelle génération d’acteurs du développement durable

Notre modèle de développement est confronté aux limites physiques de la planète et notre société ne répond plus aux besoins essentiels des plus démunis, ni à ceux des générations futures. Il est urgent de dépasser le stade du diagnostic ou des solutions ponctuelles pour construire un autre modèle répondant aux défis du changement climatique et de la transition énergétique. Une nouvelle génération d’acteurs et de décideurs doit être formée, capable de penser les enjeux du développement durable dans leur complexité : impact environnemental, gouvernance, viabilité économique, acceptabilité sociale, etc.
Forte de 2900 chercheurs et de 140 laboratoires, l’université PSL lance un premier cycle universitaire, généraliste et sélectif, alliant sciences de la nature, de la matière et de la vie, sciences économiques et sociales, et sciences humaines. Consciente du désir d’engagement des jeunes générations, son ambition est de doter ses étudiants des connaissance et des compétences nécessaires pour affronter ces défis, formuler des solutions multi-échelles et favoriser leur mise en œuvre politique. Ouverte sur le monde, cette formation bilingue (français / anglais) délivrera au bout de 3 ans un diplôme d’établissement de l’Université PSL.

Interview de l'équipe pédagogique de la licence

Axes pédagogiques 

Ce premier cycle conçu au plus près de la recherche menée dans les laboratoires de PSL sollicite un éventail très large de disciplines. Il s’inspire du modèle des 1ers cycles de PSL (CPES et licences de Dauphine - PSL) : une formation généraliste d’excellence soucieuse de diversité reposant sur un socle pluridisciplinaire solide. Déplacer les frontières de l'analyse et de la critique, stimuler l'esprit d'innovation, tel est notre objectif.

6 axes pédagogiques principaux :

•    Un socle pluridisciplinaire large et solide alliant d’une part la physique, la chimie, la biologie, les mathématiques, les sciences de l’ingénieur, et, d’autre part,  les sciences humaines, économiques et sociales (anthropologie et science politique, philosophie et éthique, géographie, etc.).
•    Une pédagogie en mode équipes projets interdisciplinaires, à travers des études pratiques de cas proposées par des associations, des organismes publics et privés ou des stages. 
•    Le développement de compétences personnelles : créativité, adaptabilité, sens du collectif, motivation, communication, argumentation, etc.
•    Le développement de savoir-faire professionnalisants : gestion de projets, analyse d’impact, compétences numériques, compétences interculturelles et linguistiques, etc.
•    Un cycle annuel de conférences par des chercheurs et des acteurs impliqués dans les problématiques de développement durable : innovation sociale, justice climatique, éthique et intelligence artificielle, smart cities, etc.
•    L’engagement étudiant dans des projets en lien avec les enjeux de soutenabilité, sous forme de projets ou stages.

La formation offrira une part croissante d’enseignements en anglais sur les 3 années.

Cette formation publique s’inscrit dans le cadre du partenariat de PSL avec le programme des « Cordées de la réussite ».


•    Interview croisée : la recherche et la formation au service d'un monde durable
•    En savoir plus sur les objectifs du développement durable de l'ONU
•    Vous n'avez pu assister au samedi des lycéens virtuel du 23 janvier 2021 ? Consultez la présentation détaillée (Webinaire).

  • Cursus original | le premier cycle pluridisciplinaire et interdisciplinaire en France centré sur les enjeux du développement durable
  • Pédagogie innovante | Une approche active, par projets et études de cas, sous différents formats (travaux pratiques, conférences, séminaires, travaux collectifs, etc.) pour appréhender de façon globale la complexité de ces défis et être en capacité d’agir
  • Excellence académique | Des enseignements de haut niveau mobilisant tous les domaines du savoir et les établissements de PSL 
  • Ecosystème Développement durable | Un cursus au plus près de la recherche internationale de pointe et l’innovation scientifique, une interaction étroite avec le secteur associatif, une ouverture sur le monde de l’entreprise 
  • Engagement | Un cursus original cultivant la diversité et la complémentarité des profils au sein de chaque promotion (bourses sur critères sociaux proposées) et favorisant l’engagement étudiant
  • Ouverture | Un cadre d’études international en plein cœur de Paris avec une part croissante des enseignements dispensés en anglais sur les 3 ans et des possibilités de mobilité à l’étranger
  • Offre complète de services | Rejoindre PSL en premier cycle c'est vivre une expérience unique grâce aux nombreux services offerts aux étudiants. A découvrir ici
     

Sciences pour un monde durable est un cursus généraliste en 3 ans (180 ECTS), sanctionné par un diplôme d’établissement délivré par l’Université PSL. Ouverte à l'international, avec un encadrement de proximité (30 étudiants par promotion), cette nouvelle formation repose sur un socle pluridisciplinaire solide dans toutes les sciences nécessaires à la compréhension et la maîtrise des enjeux d’un monde soutenable.

On entend par « sciences » l’ensemble des sciences de la nature, de la matière et de la vie, des sciences économiques et sociales et des sciences humaines. Cette formation vise à étudier l’interaction entre l’homme et la nature à l’échelle locale, régionale et mondiale, à décrypter les problématiques du développement durable sous l’angle de l’interdisciplinarité et à favoriser la créativité dans la recherche de solutions à impact positif. Cette vision interdisciplinaire est nécessaire à la compréhension de notre impact sur la planète et la société. Les sciences et l’innovation sont ainsi au service d’un nouveau modèle de développement à impact positif.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre la complexité des interactions entre les humains et les systèmes naturels
  • Mesurer et analyser l'impact potentiel des actions
  • Agir en acteur responsable

Organisation du cursus

A l’issue des 3 années de formation, les étudiants auront acquis les connaissances et compétences leur permettant d’appréhender la diversité et la complexité scientifique des enjeux du développement durable
1.    Un socle scientifique pluridisciplinaire ;
2.    Une vision interdisciplinaire ;
3.    Des savoir-être ;
4.    Des savoir-faire.

Le cursus repose sur une combinaison équilibrée de cours et d’enseignements en mode projet permettant aux étudiants de s’approprier les concepts et d’être acteurs de leur apprentissage. Les savoir-faire et savoir-être seront acquis dans le cadre de ces différents modules. L’enseignement sera bilingue (anglais/français) avec une part progressive sur les 3 ans de l’enseignement en anglais (niveau d’anglais recommandé B2 & Français de niveau B2/C1).

|NOUVEAU| Découvrez la maquette pédagogique des 3 années
|NOUVEAU| Découvrez le syllabus de la première année

Première année (L1)

- Un socle scientifique pluridisciplinaire

À la suite d’une présentation de l’ensemble des enjeux liés au développement durable, le programme apportera toutes les connaissances scientifiques nécessaires à leur bonne compréhension et maîtrise. 
Les disciplines scientifiques enseignées sont les suivantes :

  • Sciences de la nature et de l’environnement : sciences du système Terre, physique, chimie, biologie, ingénierie, etc.
  • Sciences des données : statistiques, programmation, etc.
  • Sciences humaines et sociales : science politique, politiques publiques, philosophie sociale et environnementale, éthique de la recherche, anthropocène et nouveaux usages du monde, justice et éthique environnementales, enjeux globaux de la gouvernance démocratique et de la transition écologique, dimension environnementale de la révolution numérique, etc.
  • Sciences économiques : grands principes économiques, micro et macroéconomie, monnaie et finance, travail et inégalités, économie publique, économie du développement durable, économie des ressources naturelles et minières, etc.
  • Mathématiques : en soutien aux sciences naturelles pour l'environnement, aux sciences des données et aux sciences économiques.

Une vision interdisciplinaire
La force de ce programme est de penser les enjeux du développement durable à la croisée des différentes disciplines. Des modules spécifiques ont été construits autour de cette idée directrice du programme :

  • En première année, un module sera dédié aux grands enjeux du Développement Durable. Son objectif est de décrypter un certain nombre de problématiques sous l’angle de l’interdisciplinarité : changement climatique, santé humaine, inégalités nationales et mondiales, pauvreté et flux migratoires, écosystèmes & biodiversité, épuisement des ressources naturelles, etc.
  • Un cycle de conférences sera proposé avec les acteurs des mondes scientifique, économique et institutionnel relatifs à l’impact positif, au niveau international. 

Des savoir-être 
L’acquisition des compétences comportementales -qui seront développées dans le cadre des projets, et des cours- sera initiée lors de modules pédagogiques. Un accompagnement sera proposé dans la construction du projet personnel, académique et professionnel.

Le programme vise à transmettre aux étudiants les compétences suivantes : sens du collectif, communication orale et écrite, créativité, rhétorique, argumentation, négociation, intelligence émotionnelle, adaptabilité, motivation. 

- Des savoir-faire
Au cours des projets et des modules précédents, l’accent sera mis sur un savoir-faire professionnalisant.
 

Deuxième et troisième année (L2 et L3)

  • Spécialisation progressive à partir de la 2ème année avec le choix d'un Track parmi 2 proposés : Sciences de l'environnement ou Economie & sciences sociales.
  • Dans chaque Track : 6 modules de 30h, complétés d'électifs et LV2.
  • Enseignements de Mathématiques communs aux 2 Tracks.
  • Stage obligatoire à l'étranger en L3 d'un semestre.

 
- |NOUVEAU| Découvrez la maquette pédagogique des 3 années
- [NOUVEAU | Consultez le syllabus détaillé de la première année (S1 + S2)
- Interview de la l'équipe académique

Equipe pédagogique

-    Rita Abdel Sater, sciences cognitives, ENS-PSL, doctorante-ATER ;
-    Samuel Abiven, géologie, ENS-PSL, Professeur ;
-    Fabio d’Andrea, Physiques, CNRS, directeur de recherche HDR ;
-    Philippe Barboux, chimie, ENSCP-PSL, Professeur des universités ;
-    Kévin Barjot, physique, Observatoire de Paris-PSL , doctorant ;
-    Nicolas Baumard, Sciences cognitives, ENS-PSL, CNRS, Directeur de recherche ;
-    Dominique Bluteau, intégrité du génome et cancers, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences ;
-    Laurent Bopp, sciences du climat, ENS-PSL, CNRS, directeur de recherche HDR ;
-    Anne-Cécile Boulay, biologie, Collège de France, post-doctorante ;
-    Simon Bufferal, tectonique et géomorphologie structurale, ENS-PSL, Professeur agrégé ;
-    Andréa Cattanéo, astrophysique, enseignant chercheur, Observatoire de Paris-PSL ;
-    Christopher Carcaillet, dynamique des environnements naturels et anthropisés, École pratique des hautes études-PSL, Directeur d’études ;
-    Antoine Cerisier, professeur d’anglais (PSL, ESCP) ;
-    Michèle Chabert, cognition humaine et artificielle, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences ;
-    Coralie Chevallier, sciences cognitives, Ecole Normale Supérieure – PSL, INSERM, chargée de recherche HDR ;
-    Nicolas Cheron, chimiste, CNRS, chargé de recherche ;
-    Camille Clerissi, biologie et microbiologie, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences ;
-    Annie Colin, matériaux innovants pour l’énergie, ESPCI-PSL, Professeur des universités ;
-    Sébastien Couette, paléontologue, École pratique des hautes études-PSL, maitre de conférences ;
-    Sarah Cubaynes, interactions humains/animaux, CNRS, maitresse de conférences ;
-    Alain Dorressoundiram, astronome, LESIA, Observatoire de Paris-PSL ;
-    Richard Dorrell, biologie CNRS, chercheur ;
-    Elise Duboué-Dijon, chimie physique, CNRS, Chargée de recherche ;
-    Anne Epaulard, économie, Université Paris-Dauphine-PSL, Professeur des Universités ;
-    Javier Escartin, géosciences marines, CNRS, directeur de recherche ;
-    Johan Etourneau, environnements et paléo environnements océaniques et continentaux, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences ;
-    Marc Fleurbaey, économie, CNRS, Directeur de recherche ;
-    Alain Fuchs, modélisation moléculaire et simulation des fluides confiné, président de PSL, Professeur des universités ;
-    Sophie Gad-Lapiteau, génétique oncologique, École pratique des hautes études-PSL, maîtresse de conférences ;
-    Alexandrine Gesret, géophysique, École des mines de Paris-PSL, enseignante-chercheure ;
-    Robin Girard, mathématiques appliquées, École des mines de Paris-PSL, enseignant-chercheur ;
-    Damien Goetz, géosciences, École des mines de Paris-PSL, enseignant-chercheur
-    Aurélie Goutte, écotoxicologie, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences
-    Christelle Hély, dynamique des environnements naturels et anthropisés, École pratique des hautes études-PSL, Directrice d’études
-    Rémy Koskas, astronomie et astrophysique, Observatoire de Paris-PSL, doctorant ;
-    Morwena Latouche, neurobiologiste, École pratique des hautes études-PSL, maîtresse de conférences ;
-    Marta Menéndez, économie, Université Paris-Dauphine-PSL, maîtresse de conférences ;
-    Anahi Molla-Herman, biologiste, CNRS, chargée de recherche ;
-    Stefano Mona, biologie intégrative des populations, MNHN, maitre de conférences ;
-    Sophie Montuire, évolution biodiversité et climat, École pratique des hautes études-PSL, directrice d’études ;
-    Maud Mouchet, écologie des communautés, MNHN, maîtresse de conférences ;
-    Angélique Palle, Energie et matières premières, chercheur IRSEM ;
-    Lise Patureau, économie, Université Paris-Dauphine-PSL, professeur des universités ;
-    Louis Raimbault, géosciences, École des mines de Paris-PSL, enseignant-chercheur
-    Anne-Sophie Robilliard, économie, Institut de Recherche pour le Développement, chargée de recherche ;
-    Gaëlle Ronsin, sociologie et anthropologie, CERES, ATER ;
-    Jérémy Sallé, biologie cellulaire et développement, CNRS, chargé de recherche ;
-    Christophe Sauty, astroparticules, Observatoire de Paris-PSL, Professeur des universités ;
-    Katarzyna Siudeja, génétique et épigénétique, Institut Curie, post-doctorante ;
-    Elsa Teulière, mathématiques, professeure agrégée ;
-    Thomas Thiebault, biologiste, École pratique des hautes études-PSL, maître de conférences ;

Trois ouvrages collectifs publiés sous l’égide du CNRS sous forme de courts articles de vulgarisation comprenant une bibliographie :
•    Le climat à découvert, outils et méthodes en recherche climatique, sous la direction de Catherine Jeandel et Rémi Mosseri, CNRS Editions, 2011.
•    Le Développement durable à découvert, sous la direction d’Agathe Euzen, Laurence Eymard et Françoise Gaill, CNRS Editions, 2013
•    L’énergie à découvert, sous la direction de Rémy Mosseri et Catherine Jeandel, CNRS Editions, 2013.     

Processus de recrutement

Procédure de recrutement sur dossier et entretien, via le portail national Parcoursup selon le calendrier national consultable ici.

Dossier Parcoursup
(Accès direct pour trouver la fiche descriptive dans le moteur de recherche Parcoursup : mots clés "monde durable")

Entretiens
Les entretiens se dérouleront du 27 avril au 5 mai 2021.
Le vendredi 23 avril via Parcoursup, tous les candidats admissibles recevront une convocation détaillant les modalités pratiques de l'entretien. Ils sont invités à choisir un créneau sur la plateforme parmi les plages horaires et jours proposés sous un délai de 48h après réception de leur convocation.
Les entretiens se feront en ligne via l'application Teams (aucune installation n'est nécessaire).

Les étudiants sont sélectionnés sur des critères de résultats scolaires, d’engagement et de motivation.
Le recrutement privilégie la diversité des profils et des parcours, dans la droite ligne de la politique volontariste de l’Université PSL en faveur de l’égalité des chances.
Par la qualité de l’encadrement et l’efficacité des dispositifs de soutien proposés (bourses, etc.), le cursus permettra à chaque étudiant de découvrir et d’exploiter toutes ses capacités, première condition de sa réussite scolaire et professionnelle.
A noter, les étudiants Sciences pour un monde durable admis en 2021/22 et boursiers du CROUS (échelons 1 à 7) bénéficient d'un logement garanti pour leurs 3 années d'étude. Un complément d'APL est donné à tous ces étudiants par PSL. Cumulé aux APL, ce complément de bourse permet aux boursiers de bénéficier d'un logement gratuit pendant 3 ans (L1 à L3).
Les boursiers échelon 0 bis et les étudiants internationaux peuvent bénéficier d'un logement dans la limite des places disponibles.

Nos conseils pour candidater


- La fiche pratique Parcoursup et l'onglet FAQ pour préparer votre candidature.
- Découvrir les services offerts aux étudiants du CPES 

Public visé

Pour postuler en première année, vous devez être titulaire ou préparer  :

  • le baccalauréat général de l’enseignement secondaire français (en France ou à l’étranger)

  • ou un diplôme d’études secondaires étranger à équivalence reconnue   

L'évaluation des dossiers de candidature prendra notamment en compte les éléments suivants :

  • Grande curiosité intellectuelle et intérêt pour les croisements entre différentes disciplines
  • Goût prononcé pour les sciences
  • Goût pour la réflexion (analyse) et l’action (esprit entrepreneurial)
  • Intérêt pour les enjeux du développement durable, dans ses différentes composantes (économique, sociale, culturelle, environnementale) et sujets sous-jacents clés (transition énergétique, inclusion etc.)
  • Goût et capacité à travailler en équipe, aptitudes relationnelles
  • Adaptabilité dans un environnement incertain et face à des profils / interlocuteurs variés
  • Esprit critique, capacités d’argumentation et d’expression (écrite et orale)
  • Bon niveau en langues : anglais (B2) et français (B2/C1)

L'engagement associatif ainsi que la motivation des candidats feront également partie des critères pris en compte par le jury d'admission.

Spécialités du baccalauréat recommandées :

  • Mathématiques + Physique-Chimie
  • OU Mathématiques + SVT
  • OU Mathématiques + Sciences économiques & sociales
  • OU Mathématiques + Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques 
  • OU Mathématiques + Sciences de l'ingénieur

Logement

PSL dispose d’un service d’aide au logement pour les étudiants. Les différentes possibilités de logement sont présentées sur le site. Les étudiants ayant confirmé leur souhait d’intégrer la formation Science pour un monde durable en ayant indiqué « oui définitif » sur Parcoursup peuvent faire une demande de logement. Des frais d’accompagnement au logement d’un montant de 49 euros leur seront demandés (ces frais sont remboursés pour les étudiants boursiers).
Ces frais concernent toutes les demandes de logement en résidence traitées par le Service Accueil Logement de PSL.
Les étudiants boursiers Crous et les étudiants internationaux primo-arrivants sont prioritaires.
Pour toute demande d’aide au logement, les étudiants doivent adresser un email à l’adresse logement.housing@psl.eu en précisant leur nom, prénom, date de naissance et qu’ils sont admis dans la formation « Sciences pour un monde durable ».

Bourse PSL logement

Les étudiantes et étudiants qui sont boursiers du CROUS échelons 1 à 7 bénéficient d'un logement garanti pour leurs 3 années d'étude. Un complément d'APL est donné à tous ces étudiants par PSL. Cumulé aux APL, ce complément de bourse permet aux boursiers de bénéficier d'un logement gratuit pendant 3 ans (L1 à L3).
Les boursiers échelon 0bis et les étudiants internationaux peuvent bénéficier d'un logement dans la limite des places disponibles. Pour les étudiants internationaux, les ressources des parents sont prises en compte par la commission d'attribution des logements de PSL.
Les étudiants non boursiers ne peuvent pas bénéficier d'une chambre CROUS. En revanche, ils peuvent contacter le service logement de PSL pour être aidés dans leur recherche de logement.
Le logement est proposé dans l'une des résidences de PSL. Le lieu de logement peut varier d'une année à l'autre.

Le montant des APL est variable selon la situation familiale de chaque étudiant. Un simulateur est disponible sur le site de la CAF https://www.caf.fr

Droits de scolarité : alignés sur les droits nationaux de licence (170 euros en 2021/22). A ces droits s’ajoute la Contribution Vie étudiante et de Campus (CVEC) d’un montant annuel de 92 €. Les boursiers sur critères sociaux sont exemptés.

Lieux des cours : Les enseignements seront dispensés à l'ESPCI Paris - PSL (10 Rue Vauquelin, 75005 Paris) sur la montagne Sainte-Geneviève et sur le campus de l'ENS - PSL à Jourdan (48 Boulevard Jourdan, 75014 Paris).

Diplôme délivré : comme pour le CPES de PSL, le diplôme délivré à l’issue des 3 années de formation sera un diplôme d’établissement avec grade de licence (demande de reconnaissance en cours), à savoir un diplôme officiel de premier cycle de l'enseignement supérieur, accrédité par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Cette accréditation permet bien sûr aux étudiants de poursuivre leurs études en Masters ou dans une formation de niveau équivalent (grandes écoles – cycles ingénieurs, diplômes des Ecoles normales supérieures, IEP etc.) en France et à l'étranger.

Etudiants internationaux, consultez cette page pour connaître les démarches en fonction de votre profil (pays, diplôme préparé dans le secondaire etc.)

Les 3 années de formation permettront de développer des connaissances et compétences recherchées par les meilleures universités et par le monde professionnel.
Comme tous les premiers cycles de PSL, cette formation s’inscrit dans une poursuite d’études au moins jusqu’au niveau Master. A l’issue des 3 ans, les étudiants pourront poursuivre leur cursus au sein de PSL (masters disciplinaires ou pluridisciplinaires, grandes Ecoles d’ingénieurs etc.) ou à l’extérieur de PSL dans les meilleures universités sélectives, en France ou à l’international.

Exemples de débouchés au sein de PSL :

- En sciences :

Master Sciences du vivant
Master Sciences de la Terre et des planètes, environnement
Master Énergie
Master Sciences et génie des matériaux
Master Chimie
Master Sciences de l'univers et technologies spatiales
• Diplôme du cycle ingénieur civil de MINES Paris - PSL
Diplôme du cycle ingénieur de l'ESPCI Paris - PSL
Diplôme du cycle ingénieur de l'École nationale supérieure de Chimie de Paris - PSL

- En sciences humaines, économiques et sociales

Master Affaires Internationales et développement
Master Politiques publiques
Master Économie appliquée
Master Sciences sociales
Master Management de l’innovation
Master Management & organisations

Exemple de parcours étudiant :


•    Découvrir l'offre de Masters de PSL
•    Interview croisée : la recherche et la formation au service d'un monde durable
•    Découvrir d'autres parcours étudiants

 

 

Quels sont les établissements de PSL impliqués dans la formation ? 

Plusieurs établissements de PSL seront impliqués dans le cursus pour couvrir un large spectre disciplinaire - en Sciences, Ingénierie, Sciences humaines & sociales. Par exemple : MINES Paris - PSL, EPHE - PSL, École nationale supérieure de Chimie de Paris - PSL, Dauphine-PSL, Ecole normale supérieure - PSL, Observatoire de Paris - PSL, ESPCI Paris - PSL.

Combien d'étudiants seront recrutés en 2021 ?

Sciences pour un monde durable propose un encadrement de proximité : 30 étudiants seront recrutés en première année (L1) pour la rentrée de septembre 2021, comme en 2020.

Où seront dispensés les cours ?

Les enseignements sont dispensés à l'ESPCI Paris - PSL (10 Rue Vauquelin, 75005 Paris) sur la montagne Sainte-Geneviève et sur le campus de Jourdan (48 Boulevard Jourdan, 75014 Paris) où les étudiants du CPES ont également cours.

Admissions

Comment postuler en 1ere année ? Uniquement par Parcoursup ?

Toutes les candidatures (étudiants français et étrangers) passent par le portail national Parcoursup (*Accès direct pour trouver la fiche descriptive dans le moteur de recherche Parcoursup : tapez "monde durable")*. A noter, les candidats admissibles seront ensuite conviés à un entretien (en présentiel ou à distance). Attention : certains candidats étrangers sont concernés par la procédure préalable Campus France (voir encart ci-dessous).

! Pour les candidats préparant un diplôme équivalent au baccalauréat dans un établissement étranger : merci de fournir en complément une traduction certifiée des bulletins de notes ainsi qu’un certificat de niveau en langue française si le français n’est pas la langue officielle du pays (Niveau C1 requis).

Etudiants étrangers, pour savoir si vous êtes concernés par la procédure Campus France, consultez cette page détaillant la procédure pour chaque profil en fonction de votre pays, type de diplôme préparé dans le secondaire etc.

Comment se préparer aux entretiens ? Quels critères seront évalués par les jurys ?

Les étudiants sont sélectionnés sur des critères de résultats scolaires, d’engagement et de motivation.
Pour les étudiants admissibles, la phase d’entretien vise à enrichir notamment l’évaluation sur ces 2 derniers pans. Aussi, les critères évalués en entretien pour les candidats admissibles seront les suivants :
• Compréhension générale du cursus et motivation pour la formation 
L’objectif est de vérifier l’adéquation de la formation avec le profil, les appétences et les projets d’avenir des candidats. Ces derniers seront par ailleurs invités à poser au jury leurs questions éventuelles au jury afin d’affiner leur compréhension et ainsi mieux motiver leur détermination.
• Intérêt pour les enjeux du développement durable et engagement étudiant sous toutes ces formes
Il est attendu que les étudiants de la licence manifestent une grande curiosité intellectuelle pour les enjeux du développement durable. Les candidats seront donc invités à illustrer cet intérêt par un ou des exemples précis puisé(s) dans leur parcours : choix d’options / spécialisations au lycée, projets mis en œuvre dans un cadre académique ou personnel, lectures, intérêt pour des sujets d’actualité…
Attention, le terme développement durable revêt un champ très large de thématiques et peut se matérialiser à différentes échelles et sous différentes formes. Il ne se réduit pas aux seules problématiques environnementales, les notions d’équité sociale, de viabilité économique ou encore de mise en œuvre politique sont également structurantes. Le dénominateur commun est l’investissement dans l’intérêt général et la vie de la cité. Ce qui peut par exemple se traduire pour certains d’entre vous par le fait de donner des cours à des élèves issus de votre quartier. Par ailleurs, le contexte actuel de crise sanitaire vous a peut-être donné des idées d’initiatives solidaires à mener. N’hésitez pas à nous en faire part ! 
Capacité à travailler en équipe et à s’épanouir dans le contexte pédagogique innovant de la licence (pédagogie active par projets et études de cas)
Près d’un quart des enseignements de L1 seront voués à l’expérimentation. Cette mise en pratique des concepts passera notamment par la conduite de projets en groupe. L’entretien de recrutement pourra être l’occasion pour vous d’étayer ce point et illustrer par quelques exemples votre capacité à mener des initiatives collectives (dans un cadre sportif, associatif, personnel etc.).  
 

Quand et comment se dérouleront les entretiens ? 

Le vendredi 23 avril via Parcoursup, tous les candidats admissibles recevront une convocation détaillant les modalités pratiques de l'entretien. Ils sont invités à choisir un créneau sur la plateforme parmi les plages horaires et jours proposés sous un délai de 48h après réception de leur convocation.
Les entretiens se dérouleront du 27 avril au 5 mai 2021. Chaque entretien durera 20 minutes. Les jurys se tiennent en binôme.
Les entretiens se feront en ligne via l'application Teams (aucune installation n'est nécessaire).

Quels conseils donneriez-vous aux candidats pour aborder ces entretiens ?

Soyez vous-même ! L’entretien de recrutement est un échange avec le jury qui se déroule en toute bienveillance. Voyez cet exercice comme l’opportunité de dévoiler votre personnalité et vérifier que ce cursus est fait pour vous.
Si vous êtes admissible, c’est que votre parcours académique et votre profil ont d’ores et déjà retenu toute l’attention du jury. 

A noter : 

  • Cet entretien n'a pas pour vocation à évaluer votre bagage académique, aucune question "technique" ne sera posée. Il s'agit d'un entretien de motivation qui vous permettra de détailler plus en avant votre parcours, vos réalisations et engagements éventuels, et bien sûr votre choix pour cette formation.
  • Le jury est bien sûr conscient des difficultés et anxiété que peuvent générer les entretiens à distance. Rassurez-vous sur ce point et ne vous inquiétez pas pour les éventuels problèmes techniques, cela peut arriver. Toutes les modalités de connexion seront transmises aux candidats admissibles par mail.
  • Essayez dans la mesure du possible de vous isoler et trouver un endroit calme afin d'optimiser la conduite de l'échange.

    Bonne chance à tous nos candidats admissibles !
Quelle moyenne générale est requise pour être accepté(e) ?

Le recrutement ne se fait pas sur la moyenne car elle est très variable selon les lycées. La première évaluation sur dossier tient compte de plusieurs critères : l’ensemble des notes avec une solidité dans l’ensemble des matières compte tenu de la pluridisciplinarité de la formation, le rang dans la classe dans ces matières, la motivation (projet motivé sur Parcoursup), l'engagement étudiant (rubrique dédiée sur Parcoursup également – centres d’intérêt etc.). 

Est-il nécessaire de joindre une lettre de motivation au dossier de candidature ?

Pour une candidature en 1ère année, vous devrez renseigner votre Projet de formation motivé via Parcoursup. Cette rubrique fait office de lettre de motivation. Vous n’avez pas d’autres pièces à joindre à votre dossier en termes de motivation.

Seul le baccalauréat français est-il accepté pour postuler ?

Non, le cursus est ouvert à tous et donc également aux étudiants préparant un diplôme équivalent au baccalauréat dans un établissement étranger. Il sera alors demandé de fournir en complément dans le dossier de candidature une traduction certifiée des bulletins de notes ainsi qu’un certificat de niveau en langue française si le français n’est pas la langue officielle du pays.

Quel est le niveau requis en français pour postuler ?

C1. En première année, la plupart des enseignements est dispensé en français. Des cours de FLE seront proposés aux étudiants non-francophones nécessitant une mise à niveau. En 2ème et 3ème années (ouverture respectivement en 2021 et 2022), les enseignements seront en anglais.

Est-il nécessaire de joindre une lettre de recommandation au dossier de candidature ?

Via Parcoursup, vos enseignants renseigneront une fiche pédagogique individuelle. Vous n’avez pas de votre côté de lettres à télécharger sur la plateforme.

Quel est le niveau requis en anglais pour postuler ?

Le niveau requis en anglais est B2.

Peut-on candidater directement en 2ème ou 3ème année de la licence ?

En 2021, seules les candidatures pour la première année de la licence seront ouvertes. La L2 et la L3 ouvriront respectivement en septembre 2021 et septembre 2022.

Je suis en classes préparatoires ou à l’université et souhaite me réorienter. Puis-je postuler à cette licence ?

Oui, les étudiants ayant déjà effectué et validé 1 ou 2 années d’études dans l’enseignement supérieur ou en CPGE et qui souhaitent se réorienter peuvent candidater. En revanche, ils intégreront obligatoirement en 2021 la première année de licence.

A combien s’élèvent les frais d’inscription pour les étudiants français, étrangers, boursiers ?

Pour 2020/21, les droits d’inscription sont alignés sur les droits nationaux de licence (env. 170 euros en 2020/21). A ces droits s’ajoute la Contribution Vie étudiante et de Campus (CVEC) d’un montant annuel de 92 €. Les boursiers sur critères sociaux sont exemptés.

NB - Sur demande motivée, la Fondation PSL peut accorder des compléments de bourses aux étudiant(e)s titulaires de bourses sur critères sociaux. Leur montant peut aller jusqu’à un doublement des bourses accordées par le CROUS.

Nouveau Bac | Quelles spécialités recommandez-vous pour intégrer cette licence ?

Les spécialités recommandées sont :

  • Mathématiques + Physique-Chimie
  • OU Mathématiques + SVT
  • OU Mathématiques + Sciences économiques & sociales
  • OU Mathématiques + Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques 
  • OU Mathématiques + Sciences de l'ingénieur.
Des logements sont-ils proposés pour les étudiants de la formation ?

Service logement
PSL dispose d’un service d’aide au logement pour les étudiants.
Les étudiants ayant confirmé leur souhait d’intégrer la formation Science pour un monde durable en ayant indiqué « oui définitif » sur Parcoursup peuvent faire une demande de logement. Des frais d’accompagnement au logement d’un montant de 49 euros leur seront demandés (ces frais sont remboursés pour les étudiants boursiers).
Ces frais concernent toutes les demandes de logement en résidence traitées par le Service Accueil Logement de PSL.
Les étudiants boursiers Crous et les étudiants internationaux primo-arrivants sont prioritaires.
Pour toute demande d’aide au logement, les étudiants doivent adresser un email à l’adresse logement.housing@psl.eu en précisant leur nom, prénom, date de naissance et qu’ils sont admis dans la formation « Sciences pour un monde durable ».

Bourse PSL logement
Les étudiantes et étudiants qui sont boursiers du CROUS échelons 1 à 7 bénéficient d'un logement garanti pour leurs 3 années d'étude. Un complément d'APL est donné à tous ces étudiants par PSL. Cumulé aux APL, ce complément de bourse permet aux boursiers de bénéficier d'un logement gratuit pendant 3 ans (L1 à L3).
Les boursiers échelon 0bis et les étudiants internationaux peuvent bénéficier d'un logement dans la limite des places disponibles. Pour les étudiants internationaux, les ressources des parents sont prises en compte par la commission d'attribution des logements de PSL.
Les étudiants non boursiers ne peuvent pas bénéficier d'une chambre CROUS. En revanche, ils peuvent contacter le service logement de PSL pour être aidés dans leur recherche de logement.
Le logement est proposé dans l'une des résidences de PSL. Le lieu de logement peut varier d'une année à l'autre.
Le montant des APL est variable selon la situation familiale de chaque étudiant. Un simulateur est disponible sur le site de la CAF https://www.caf.fr

Découvrir l'ensemble des services PSL offerts aux étudiants de Sciences pour un monde durable.

Déroulé de la formation

Quel sera le volume d'heures hebdomadaire en première année ?

Le volume d'heures de cours est d'environ 27 heures par semaine.

En deuxième et troisième année, une spécialisation sera-t-elle proposée ?

Spécialisation progressive à partir de la 2ème année avec le choix d'une majeure parmi 2 proposées : Sciences de l'environnement ou Economie & sciences sociales.

  • Dans chaque Track : 6 modules de 24h, complétés d'électifs et LV2.
  • Enseignements de Mathématiques communs aux 2 Tracks.
  • Stage obligatoire à l'étranger en L3 d'un semestre.

Poursuite d'études et débouchés

Quel diplôme est délivré à l’issue de la formation ?

Comme pour le CPES de PSL, le diplôme délivré à l’issue des 3 années de formation sera un diplôme d’établissement avec grade de licence (demande de reconnaissance en cours), à savoir un diplôme officiel de premier cycle de l'enseignement supérieur, accrédité par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Cette accréditation permet bien sûr aux étudiants de poursuivre leurs études en Masters ou dans une formation de niveau équivalent (grandes écoles – cycles ingénieurs, diplômes des Ecoles normales supérieures, IEP etc.) en France et à l'étranger.

La formation mène-t-elle uniquement aux métiers du développement durable ou de la RSE ?

Non, elle ouvre la voie à des perspectives professionnelles très diversifiées. L’objectif est de former des citoyens responsables et éclairés, des étudiants aptes à saisir les enjeux du développement durable dans leur globalité, et non de former des spécialistes du développement durable. Les étudiants pourront postuler à une grande diversité de masters et grandes écoles (voir onglet Débouchés). En fonction de cette spécialisation en 2ème cycle, ils pourront ensuite aspirer à divers métiers – ingénieurs, économistes etc. que ce soit dans le secteur privé, l’administration, les organisations internationales, la société civile, ou encore la recherche.
 

Etudiants internationaux

Existe-il des services d’accueil PSL pour les étudiants étrangers ?

Le Welcome Desk de PSL accompagne les étudiants dans toutes leurs démarches administratives (avant et après leur arrivée) et propose une série d’activités culturelles tout au long de l’année : Renouvellement de titre de séjour, Logement et assurance, Santé, Transports, Jobs étudiants, Visites de musées, tandems linguistiques etc.

Dois-je postuler par Campus France ou Parcoursup uniquement ?

La procédure diffère selon les pays et le type de diplôme préparé dans le secondaire. Consultez cette page

A noter : Pour les candidats préparant un diplôme équivalent au baccalauréat dans un établissement étranger : vous devrez fournir en complément une traduction certifiée des bulletins de notes ainsi qu’un certificat de niveau en langue française si le français n’est pas la langue officielle du pays (Niveau C1 requis).

Témoignages des étudiants de la promotion 2020-21

Pourquoi avoir rejoint la formation ?

  • Cyprian : Quand j’ai découvert Sciences pour un monde durable sur Parcoursup, c’était pour moi une formation moderne centrée sur les enjeux actuels et je ne me voyais pas faire autre chose qu’une formation interdisciplinaire. Je ne voulais pas choisir entre les disciplines scientifiques et littéraires, et surtout je voulais me donner toutes les chances de comprendre le monde. À l’heure où nous sommes abreuvés d’informations de qualités inégales, il me semble évident que seules des études interdisciplinaires sont à même de fournir des outils, et un cadre réflexif pour la vie.
  • Maitena : J'ai avant tout cherché une licence qui m'intéresserait et permettrait de m’épanouir. SMD en étant interdisciplinaire et consacrée au développement durable, me semblait être une formation extrêmement intéressante pour m'enrichir et prendre le temps de découvrir plusieurs domaines avant de me spécialiser. Je suis certaine, quelle que soit la suite de mes études, que le fait d’avoir obtenu une licence interdisciplinaire m'apportera énormément, notamment pour comprendre les autres acteurs que je pourrais être amenée à rencontrer.
     

Quel(s) projet(s) d’étude vous a particulièrement plu au cours de l'année ?  

  • Sophie : Nous avons présenté un travail de groupe en anglais. Il consistait à décrire notre ville idéale sous tous les angles : systèmes politique, économique, environnemental, éducatif, culturel… Cela a été très enrichissant de réfléchir sur tous ces thèmes et de voir à quel point chaque groupe avait de bonnes idées. Travailler ensemble nous a aussi permis d’interagir et de partager nos connaissances, ce qui est essentiel pour envisager de telles problématiques. Très bientôt, nous allons commencer un projet interdisciplinaire consistant à faire une enquête de terrain en groupe de 6 ou 7 sur des thèmes comme la biodiversité en ville, la pollution atmosphérique, les irradiations solaires dans l’aviation ou encore l’eau dans l’agriculture. C’est un projet comprenant sciences sociales et scientifiques, et nous allons être encadrés par des enseignants directement acteurs dans cette filière. J’ai hâte de commencer !
     

Quels conseils donnez-vous aux futurs candidates/candidats ? 

  • Sophie : Montrer au maximum votre enthousiasme, votre engagement ou encore vos expériences linguistiques dans votre lettre de motivation. Mettez aussi en avant votre méthodologie de travail (organisation, endurance, capacité de réflexion…) par exemple, mais le plus important : soyez sincère et soyez vous-même ! Cette licence est certes sélective, mais si vous avez un profil travailleur et que vous souhaitez vous mobiliser dans une filière pluridisciplinaire, osez candidater, car c’est en osant que de grandes choses arrivent !
  • Cyprian : Faites ce que vous aimez faire, c’est ce qui est le plus important ! Si vous aimez réfléchir, travailler, approfondir vos connaissances et découvrir de nouvelles choses, je vous conseille vivement la formation SMD. Comme le groupe est restreint (une trentaine), on se connaît bien, il y a une bonne ambiance de promo et on forme une équipe soudée, tout en restant ouvert à de nouvelles rencontres !
  • Maïtena : N’hésitez pas à mettre en avant vos engagements et vos qualités pour intégrer cette formation. L'objectif de Parcoursup est justement de permettre de créer des "rencontres" entre les formations et les étudiants afin d’éviter des erreurs d’orientation, profitez-en ! A cela j'ajouterais simplement, comme Sophie, soyez honnête sur vos doutes et hésitations, particulièrement à l'entretien (qu'il faut vraiment voir comme un échange).
     

Interview de l'équipe académique

Trouver votre formation PSL

Par niveau de diplôme
  • Par type de diplôme
  • Licence
  • Master
  • Doctorat
  • Autres
Par discipline
  • Par discipline
  • Archéologie
  • Archives – Documentation
  • Anthropologie
  • Arts plastiques
  • Astrophysique
  • Banque – Finance – Assurances
  • Chimie
  • Cinéma
  • Communication-Journalisme
  • Danse
  • Développement durable
  • Droit
  • Economie
  • Entrepreneuriat
  • Géographie - Géopolitique
  • Gestion - Management
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Humanités numériques
  • Informatique
  • Langues
  • Lettres
  • Marketing
  • Mathématiques
  • Mécanique et matériaux
  • Médecine
  • Mode et design
  • Philosophie
  • Physique
  • Ressources humaines
  • Santé - Médecine
  • Sciences cognitives
  • Sciences des données
  • Sciences de la terre
  • Sciences de l’ingénieur
  • Science politique
  • Sciences religieuses
  • Sciences sociales
  • Sciences de l'univers
  • Sciences du vivant
  • Sociologie
  • Théâtre